Vous guider : une démarche, un contact, une adresse... ? C'est ici |


Communauté d’agglomération Evry Centre Essonne - Bondoufle - Courcouronnes - Evry - Lisses - Ris-Orangis - Villabé

missions

Jeudi 24 Avril 2014
Saint Fidèle
EN DIRECT 11:41 [CULTURE] : Le Musée passager arrive à Évry !
Suivez-nous sur Twitter ! Nous rejoindre sur Facebook



La Carte Stratégique du Bruit

Développement durable et protection de l’environnement sont des priorités pour la Communauté d’agglomération d’Evry Centre Essonne. C’est pour cela que dès 2006, une réflexion sur l’élaboration d’une Carte Stratégique du Bruit (CSB) du territoire a été engagée.

Illustration Carte du Bruit

La Communauté d’agglomération est à l’origine de cette opération d’analyse sonore et y travaille avec un comité de pilotage composé les autres institutions concernées par le bruit : les 5 communes du territoire, le Conseil général de l’Essonne, la DDE, le Réseau Ferré de France, la SNCF, la DGAC, TICE, l’AFTRP, BRUITPARIF, Impédance.

La CSB en quelques mots

Approuvée dès septembre 2008 par la Communauté d’agglomération, la carte stratégique du bruit a été élaborée selon la directive du Parlement Européen 2002/49/CE relative à l’évaluation et la gestion du bruit dans l’environnement. La désignation de "carte du bruit" permet le regroupement d’un ensemble de documents graphiques, données sous forme de tableau ainsi qu’un résumé sous forme de texte.

Cette carte prend en considération des sources de bruit précises. Les bruits analysés sont issus :

  • Des infrastructures routières et ferroviaires,
  • Des aéronefs,
  • Des installations Classées Pour la Protection de l’Environnement (CPE) soumises à autorisation.

Méthodologie de la carte du bruit

Les cartes du bruit sont calculées sur la base de modération des données recueillies sur le territoire de l’Agglomération. Ces cartes sont éditées selon deux indices acoustiques de niveau :

  • Les indices nocturnes (Ln ou Lnight) indiquent le niveau sonore moyen annuel entre 22h et 6h,
  • Les indices de journée (Lden) relèvent le niveau de bruit moyen sur une journée de 24h (entre 6h et 18h, 18h et 22h puis de 22h à 6h).

Le bruit dans l’Agglomération : résultats

Le bruit des infrastructures routières est prédominant par rapport aux autres sources sonores présentes sur le territoire de l’Agglomération d’Evry Centre Essonne. Elles contribuent le plus à l’exposition des populations sont l’autoroute A6, la RN7, la N104 et la RD31.
Le bruit des circulations ferroviaires n’est pas très élevé. Il ne concerne qu’une petite minorité de la population (0.1% des habitants sont inscrits dans la tranche 50-55 tant pour le Lden que le Ln, soit moins de 100 habitants).

Quant aux installations classées, celles-ci ne génèrent a priori pas de bruit susceptible de porter atteinte à la tranquillité des riverains.

Notre territoire est traversé par des infrastructures terrestres nuisantes et héberge de nombreux parcs d’activités. Néanmoins, la population ainsi que les établissements sensibles sont peu exposés aux nuisances sonores. 0.9 % de la population dépasse les valeurs limites, et de nombreux secteurs constituent potentiellement des zones calmes

Cette maîtrise du bruit dans notre périmètre s’explique notamment par le fait que 4 des 5 communes de la Communauté d’agglomération constituaient l’ex Ville Nouvelle. En effet, ce statut a permis la prise en compte, dès l’origine, des infrastructures potentiellement bruyantes, permettant ainsi d’anticiper l’exposition au bruit des populations.

Le bruit demain ?

Les cartes du bruit constituent un premier diagnostic du bruit sur notre territoire. Il s’agit désormais de procéder à des études complémentaires et d’engager un Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement, volet opérationnel de la lutte contre le bruit. D’ores et déjà, un partenariat a été engagé avec BRUITPARIF pour installer des stations de mesures du bruit aux endroits stratégiques.

Les études complémentaires seront destinées à :

  • Sélectionner les zones calmes parmi les secteurs susceptibles de bénéficier de cette appellation,
  • Compléter notre connaissance des espaces inscrits dans les secteurs de dépassement de seuil de façon à mieux cerner les actions à mener,
  • Réaliser une étude pour confronter les résultats des calculs et des mesures avec le ressenti du bruit dans les secteurs concernés.
  • Engager une étude spécifique sur le bruit dans l’emprise du Transport en Commun en Site Propre.

Le Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement

Il a pour objet de définir les modalités de mise en œuvre des actions suivantes :

  • Actions curatives dans les secteurs de dépassement de seuil,
  • Actions préventives pour ne pas augmenter l’effectif soumis aux sonores nuisances,
  • Dispositifs de protection des zones calmes sélectionnées lors des études complémentaires,
  • Doter la Communauté d’agglomération d’un réel outil d’aide à la décision et au suivi de la problématique du bruit, afin que les nuisances sonores soient systématiquement prises en compte dans les politiques d’aménagement du territoire.

Pour consulter la liste des cartes du bruit réalisées en 2006, téléchargez les documents (PDF) ci-dessous :


Écogeste

Indiquez le produit sur lequel
vous souhaitez avoir une
information

Recherche guidée

En savoir plus


Rubriques


[X] Fermer

Le contenu de cette page ncessite une version plus rcente dAdobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash